le catalogue le concours K.S.F. le club les tests M & M.net la cite les liens newsgroup E.mail


Le livre d'or du Kangourou

Martine Aubry, Maire de Lille (22/05/2012) :
« Le Kangourou des Mathématiques remporte un franc succès par son originalité, sa pédagogie mais aussi par l'intelligence de son concept "Jouer pour apprendre". Souhaitons une vie encore longue à cette manifestation ! »

Cédric Villani, à l'occasion de sa conférence donnée en juin 2011 pour les Trophées Kangourou :
« Sage et bienveillant comme l'orang-outan, malin et efficace comme le castor, bondissant et amical comme le marsupilami, le Kangourou mathématique est, et restera longtemps, le compagnon idéal des jeunes. »

Luc Chatel, Ministre de l'Education Nationale (17/03/2011) :
« Plus grand concours scolaire au monde, le concours Kangourou rassemble plusieurs millions de participants dans le monde et 350 000 élèves en France, à l'école élémentaire, au collège et au lycée. Cette opération, qui a rencontré un véritable succès auprès des familles, des élèves et des enseignants, permet à chaque élève participant d'aborder les mathématiques sous un aspect ludique et par l'étude de situations très concrètes faisant appel au raisonnement. » (lien education.gouv.fr)

Brigitte Bajou, doyenne de l'Inspection Générale de mathématiques (2010) :
« Le concours Kangourou offre chaque année un rendez-vous ludique autour de la résolution de problèmes et permet aux jeunes de ressentir l'activité mathématique comme un vrai moment de bonheur, ce qui est tout à fait réjouissant. »

La Societat Catalana de Matemàtiques a decerné, le 5 mai 2006 à Barcelone, le"pin d'argent" à André Deledicq « en reconnaissance de sa tâche incomparable de divulgation des mathématiques au moyen de ses écrits, publications, enseignements et, particulièrement, de la création de l'Association Kangourou Sans Frontières ».

La World Federation of National Mathematics Competitions a decerné en 2004 le Prix Paul Erdös à André Deledicq « for outstanding contribution to the enrichment of mathematics learning », en soulignant son action au sein de l'association Kangourou Sans Frontières (Copenhague, 6 juillet 2004, à l'occasion du congrès international ICME-10).

La Société Mathématique de France attribua le Prix d'Alembert 1994 au Kangourou pour « la meilleure œuvre ou action de vulgarisation des mathématiques destinée à un large public ».

Laurent Schwartz, mathématicien, membre de l'Académie des Sciences :
« Bravo pour la belle après-midi que nous ont offert les lauréats Kangourous à l'Académie et, plus généralement, pour votre action en faveur des mathématiques intéressantes. »

Paul Germain, secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des Sciences (1998) :
« Mes vifs remerciements pour l'abondante documentation que vous m'avez envoyée sur les activités de votre association et surtout, mes chaleureuses félicitations pour l'œuvre si utile que vous accomplissez. »

Gustave Choquet, mathématicien, membre de l'Académie des Sciences :
« Bravo ! Le Kangourou ne faiblit pas. Les épreuves sont toujours variées et passionnantes. Félicitations aux organisateurs. »
« J'ai pris connaissance des publications du Kangourou avec admiration. Quelle richesse ! Il y a là de quoi passionner aussi bien les jeunes enfants, collégiens, lycéens, étudiants que les mathématiciens. »

Henri Cartan, mathématicien, membre de l'Académie des Sciences :
« Comment les élèves pourront-ils ne pas aimer les belles mathématiques que les livres du Kangourou leur montrent et leur enseignent ? »

Hubert Curien, ancien Ministre de la Recherche : « Merci, chers collègues, pour l'envoi du bel échantillonnage des productions du Kangourou. Bravo ! Voilà bien de quoi donner, ou redonner, le goût des mathématiques. »

Étienne Émile Baulieu, Président de l'Académie des Sciences :
« C'est avec un grand plaisir que l'Académie des sciences accorde son parrainage au jeu concours Kangourou des Mathématiques. » (2003)
« Je vous adresse mes vifs remerciements pour les documents relatifs à vos initiatives, et reste admiratif de vos travaux.» (2004)

Édouard Brezin, Président de l'Académie des Sciences (2005) :
« C'est bien volontiers qu'à la suite des présidents Curien et Baulieu, je vous confirme mon soutien personnel à votre action remarquable pour un enseignement actif et imaginatif des Mathématiques. »

Marie-Françoise Roy, Présidente de la Société Mathématique de France (2005) :
« Toutes mes félicitations pour le prix Erdös ! Les documents du Kangourou, notamment Narration de recherche et Femmes et maths, m'ont beaucoup intéressée. »

Miguel de Guzmán, Président de la Commission Internationale pour l'Enseignement des Mathématiques (1996) :
« I know, and I admire, your work with young people through the Kangourou des Mathématiques. It is wonderful to see how you attract in this way so many young people to mathematics. »

Henri Bareil, Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public :
« Les livres du Kangourou sont de beaux livres, bien faits et séduisants, à mettre à la portée de tous les élèves, … »
« Ne vous en privez pas, n'en privez pas vos élèves ! ni les CDI ! le goût des mathématiques en sera renforcé. »

Hervé Bourges, Ambassadeur de France auprès de l'UNESCO (1994) :
« Je ne doute pas que l'extension sur l'Europe du jeu-concours organisé par votre association connaîtra un succès mérité. Je voudrais vous féliciter pour cette remarquable initiative et vous assurer de mon soutien le plus chaleureux. »

Claudine Ruget, doyenne de l'Inspection Générale de mathématiques (2002) :
« En permettant à des talents et des aptitudes cachées de se révéler chez les jeunes élèves, en suscitant l'intérêt des adultes, l'enthousiasme des parents et du public, « Kangourou » a de multiples effets très positifs dans la vulgarisation (au sens noble) des mathématiques. Son succès indéniable rend réaliste l'ambition de faire connaître et aimer les mathématiques, et de développer le goût pour la science. »

Jacques Moisan, doyen de l'Inspection Générale de mathématiques (représentant Luc Ferry, Ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche, sous le patronage duquel les journées internationales « Kangourou sans frontières » étaient placées du 6 au 9 novembre 2003) :
« Votre association Kangourou sans frontières, par la mise en avant des mathématiques ludiques et la mise en place de compétitions ouvertes à tous les établissements suscite un formidable élan dans un grand nombre d'écoles, de collèges et de lycées. Par votre expérience et votre professionnalisme, vous avez un rôle essentiel à jouer dans cette action en faveur des mathématiques, en particulier pour donner à un maximum de jeunes le goût des sciences et leur faire ressentir le plaisir de faire des mathématiques (…) »

Christian Tremblay, représentant Bertrand Delanoë, Maire de Paris (6 novembre 2003) :
« Les mathématiques sont un instrument de formation exemplaire et une composante universelle de toute culture ; elles sont, par excellence, le champ d'exercice de la logique et de l'intuition, le champ, enfin, où les mots ont la même signification pour tous. (…) Les jeunes générations ont besoin, pour reprendre goût aux mathématiques, de sentir autour d'elles cet enthousiasme, ce jaillissement et cette générosité qui appartiennent aux grandes aventures de la pensée, et c'est cela que le Kangourou leur offre. »

Jack Lang, Ministre de l'Education Nationale (2001) :
« Je me réjouis [que le Kangourou des mathématiques] soit l'occasion d'une célébration des mathématiques, dont l'importance dans le développement de la science comme dans la vie de tous les jours n'est pas à démontrer, l'intérêt d'opérations comme la vôtre étant de les rendre aimables, familières et vivantes aux yeux des élèves. »
«  J'ai beaucoup apprécié la présentation des ouvrages publiés par les éditions du Kangourou, la variété des sujets proposés, qui excellent à doter cette matière d'un indéniable pouvoir attractif. »

Claudie Haigneré, Ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies (2002) :
« Je me réjouis vivement d'une initiative aussi suggestive que le jeu-concours Kangourou des Mathématiques, qui mobilise tant de jeunes. Une telle démarche m'apparaît d'autant plus fructueuse qu'elle répond au grand défi de la diffusion la plus large de la culture scientifique. »

Antoine Petit, direction de la recherche au Ministère délégué à la Recherche et aux Nouvelles Technologies (2003) :
« Le Kangourou que vous avez créé a maintenant envahi toute l'Europe (…) Cette belle initiative est incontestablement une réussite, et dans un contexte où de trop nombreux jeunes se détournent des études scientifiques, le Ministère délégué à la recherche et aux nouvelles technologies ne peut que se féliciter d'une telle entreprise de promotion des mathématiques auprès d'un très large public. »

François Fillon, Ministre de l'Education Nationale (2004) :
« Compte tenu de la qualité des projets menés par "Le Kangourou des mathématiques" dans les domaines qui constituent les priorités de mon action, j'ai plaisir (…) »

 

Le Kangourou en bref
Retour au menu du jeu-concours Kangourou

ACL - les éditions du Kangourou.